Je Game Moi Non Plus #11 – Sonic, le mur du (héros)son (avec Régis Monterrin)

JGMNPcover_11

Tout est dans le titre ! Une émission qui va à toute vitesse, pour laquelle nous avons analysé les clefs du succès de la série et retracé sa genèse. Pour cela, nous accueillons un invité pour éviter, malgré la vélocité, de nous emballer : Régis Monterrin.

Droits photos : Elodie Bincteux / Thomas Martin / Total Manga

Auteur de l’ouvrage « L’histoire de Sonic the Hedgehog » aux éditions Pix’n Love, il est le maitre Capello (voir ici pour les plus jeunes) de ce numéro, et donc une précieuse caution morale pour l’émission !

Chers auditeurs, nous vous laissons avec le chapitrage pour attraper l’émission du bout que vous souhaitez car, contrairement à Sonic, elle est saisissable ! 😉

Et comme d’habitude, nous attendons vos retours ! 🙂

PS : Pour ceux qui ceux qui se demanderaient : non, nous ne tutoyons pas tous nos invités. La preuve avec les « Time Extended ». Nous nous adaptons en fonction de chaque invité pour que le vouvoiement ne soit pas un « forçage » qui mette mal à l’aise les invités. Le hasard a fait que sur les deux émissions de JGMNP ayant eu des invités, le tutoiement s’est naturellement imposé (feeling, sympathie des invités, etc…). En règle générale, d’un point de vue « éthique ou éditorial » (c’est selon), nous donnons la priorité au vouvoiement.

 

Chapitrage JGMNP#11

00:00:00 – 00:02:40     Intro, présentation des chroniqueurs et de l’invité : Régis Monterrin + Ce qui vous attend tout au long de l’émission.

00:02:41- 00:09:11     Cette année là… Sonic, certes, mais qu’est ce qu’on voyait et écoutait en 1991 ? Et aussi les enjeux de la sortie de Sonic avec Régis Monterrin.

00:09:12 – 00:09:25  Interlude musical : Sonic 2 – Chemical Plant Zone.

00:09:26 – 00: 25 :48  Les clefs du succès de Sonic. Vertige, hasard, compétition et imitation… Un certain Roger Caillois en parlait déjà en 1958 ! Analysons Sonic avec lui 54 ans plus tard. 🙂

00:25:49 – 00: Interlude musical : Sonic 2 – Metropolis Zone.

00:26:11 – 00:51:10    Cohérence de l’univers de Sonic. Du level design (architecture et esthétique) à l’habillage musical de Sonic. Le tout illustré par une analyse de niveau (Chemical Plant).

00:51:10 – 00:51:13 Interlude musical : Sonic 1up theme.

00:51:14 – 01:15:13  Sonic de la 2D à la 3D : équation impossible ? Retour sur les premiers épisodes 3D et étude comparée de licences phares ayant passé le cap 2D/3D (Mario, Megaman…).

01:15:09 – 01:15:40  Interlude musical : Sonic CD (US) – Sonic Boom.

01:15:33 – 01:45:12  20 années de Sonic… et après ? Carte blanche à Régis Monterrin avec anecdotes sur la saga issues de l’ouvrage… et d’ailleurs !

01:45:04 – 0145:35 Interlude musical : Sonic 1 – Bonus Stage theme.

01 45 17 – 01:53:58  Fun Zone Act 1. Un niveau bonus pour ce Sonic à la sauce Je Game Moi Non Plus. Chroniqueurs et invités reprennent Sonic d’une manière bien personnelle.

01:53:57 – 01:54:03  Interlude musical : Sonic 1&2 – Thème musical de fin de niveau.

01:53:59 – 02:03:29 Rubrique  « A quoi vous jouez? », classique pour les auditeurs assidus !

02:03:30 – 02:08:01  Shenmue Orchestra (thème musical du mois de l’invité) et nos adieux à Régis… et à vous chers auditeurs…pour ce mois-ci ! 🙂

=================================

Cette émission (et toutes les anciennes) est disponible sur iTunes mais aussi en Flux RSS. Vous pouvez donc vous abonner et recevoir les prochains numéros directement sur votre ordinateur/téléphone/tablette/minitel ! N’hésitez surtout pas à laisser des commentaires sur iTunes ou juste à noter en petites étoiles. Ça prend quelques secondes et ça permet à d’autres de nous découvrir.

Et comme depuis la première émission, n’hésitez surtout pas (c’est même chaudement recommandé) à nous faire part de vos remarques et critiques. Continuez aussi à nous retrouver et nous contacter par mail sur jegamemoinonplus(arobase)gmail(point)com, via Facebook ,Twitter (@jgmnp) et enfin sur nos chaines Youtube et Dailymotion.

9 réflexions au sujet de « Je Game Moi Non Plus #11 – Sonic, le mur du (héros)son (avec Régis Monterrin) »

  1. Un podcast très intéressant sur Sonic, qui va au delà de la simple énumération des épisodes et de l’exercice de la promo pour le bouquin (qui est très intéressant ceci étant dit. J’avais précommandé l’édition collector de longue date).

    • Merci ! 🙂

      En effet, le but était vraiment de proposer un contenu complémentaire au livre, pas de le paraphraser ou de s’y appuyer constamment.

      Et puis, tout bon fan possède certainement déjà le livre 😉

  2. Super podcast mais wow, je ne partage pas du tout l’avis sur les Sonic « 3D » dans votre podcast (surtout que pour moi les niveaux sont bien plus limpides en 3 D (point A, point B avec Sonic) que lors des précédents sonic 2D où il fallait faire super gaffe à avoir les 50 anneaux ou trouver les special stage, le tout à temps pour choper les 7 émeraudes.

    Je suis fan de Sonic depuis tout petit (on en avait parlé avec Regis sur FB ; ) ) j’ai plus ou moins pratiqué tous les Sonic : D Mais bizarrement, je met les deux Sonic Adventure bien au dessus de la plupart des Sonic 2D. J’y rejoue sur le PSN en prenant en pleine tête les défauts de l’époque, mais jamais les phases de jeux avec Sonic ne m’ont éclatés à ce point. Peu de prise de tête, du skills, des univers étonnants…
    Enfin… il y a bien les nouveaux niveaux couloirs depuis Sonic Unleashed qui marchent super bien, mais je déplore la perte d’identité japonaise du hérisson pour en faire un héros cartoon enfantin (même si celà parait si logique).

    J’ai du mal aussi à voir Sonic 1 comme une ébauche de Sonic 2, alors que le 2 me semble plus (artistiquement) comme une divagation du premier. Niveau gameplay, tout ça je préférée le 2; mais niveau univers on sent les grosses papattes made in USA et l’apport du Cartoon à fond. Mise à part ce deuxième niveau qui s’en sort, mais on est loin de la noirceur des niveaux de fin du premier Sonic.

    Bizarrement, Sonic Adventure à l’époque n’a fait qu’approfondir mon amour pour la mascotte de Sega (qui était bien haut avec les opus megadrive et game gear quand même : D).

    • En ce qui concerne Sonic 1 comme ébauche du 2, on sent clairement que la plupart des niveaux du premier préfigurent les univers qui seront repris et développés dans le second.
      L’espace verdoyant Green Hill / Emerald Hill, les ruines aquatiques Labyrinth / Aquatic Ruins, le côté flipper/festif de Spring Yard / Casino Night, le chaos industriel de Scrap Brain / Metropolis… et autres variantes, car le style visuel un peu techno-coloré d’Oil Ocean peut rappeler Spring Yard par exemple.
      De même, de nombreux éléments du vocabulaire graphique sont repris et affinés (les damiers & effets de volume, les fameuses bandes jaunes & noires, les éléments de décor qui s’émiettent en petits carrés, les tuyaux entrelacés, l’eau violette, etc. etc.) tout comme certains ennemis. Dans le premier Sonic, on peut voir des harmonies chromatiques qui manquent un peu de fraicheur et certains éléments graphiques qui manquent de détail/finesse ou jurent vis-à-vis du reste, je pense par exemple aux boules à pic de Spring Yard. Beaucoup de réutilisations, également, comme carrément le décor de Labyrinth Zone repris à la fin de Scrap Brain : j’ai trouvé ça très très limite, d’autant plus que le jeu ne propose que 6 environnements.
      Bref, pour moi ça tâtonne et la suite ne s’écarte pas des origines, elle ne fait que mettre au propre le croquis d’une part, et apporter de nouvelles choses (ex: l’ambiance inédite de Sky Chase) d’autre part, avec beaucoup de générosité 🙂

      A côté de ça, tout le vocabulaire du level design (loopings, dénivelés, tout ce qui peut faire rebondir, etc.) est repris et dramatisé, exagéré positivement dans le 2.
      Seul Marble Zone fait exception car son level design qui pousse à la lenteur et à l’attente ne sera jamais vraiment repris (ou peut-être dans Mystic Cave de Sonic 2).

      Quant aux 50 anneaux et 6/7 émeraudes, ça reste un « méta » jeu, à savoir que l’objectif est purement annexe, on peut finir le jeu sans s’en préoccuper. D’ailleurs Sonic 3 & K, affinant la formule, a corrigé le fait de devoir réussir la collecte en un seul run.

  3. Sonic 3 (Et Knuckles) , c’était surtout l’arrivée de la sauvegarde qui a arrangé le soucis. : D

    Je suis enfin arrivé à télécharger le podcast en entier, hâte d’écouter la deuxième heure ! Merci pour cette émission cool en tout cas !

    • Merci encore pour votre retour également !

      Pour revenir aux Sonic 2D et sans faire de « corporatisme » je reste d’accord avec Fred sur l’idée des 50 anneaux qui reste un « méta jeu ».

      Sinon afin de prolonger votre remarque, je n’avais pas à l’esprit de manière aussi prononcée que vous l’idée de la vue d’ensemble des niveaux (3D oblige) sur les Sonic à partir d’Adventure 1.

      Il est vrai qu’il permet une représentation spatiale , une « cartographie » différente des opus 2D. En tout cas avec le recul de l’émission, il reste le désir de prendre le temps de refaire (et pour ma part faire les opus passés les 2 adventure).

      En espérant que cela aura le même effet chez les auditeurs que cela soit vers la 3D ou la 2D. C’est notre souhait en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Connect with Facebook