Je Game Moi Non Plus #17 – WipEout : Le Futur Du Passé (avec Régis Monterrin)

jgmnp17_cover

Après un épisode sur l’exploitation du passé dans le jeu vidéo (Jeu vidéo & Histoire), nous explorons cette fois l’écriture du futur, à travers la saga de jeux de courses futuristes WipEout. Une certaine idée de l’avenir qui a éclos en 1995, il y a une petite vingtaine d’années. D’où le titre de ce numéro : WipEout, le futur du passé.

Pour l’occasion, nous sommes accompagnés de Régis Monterrin, freelance dans la presse du jeu vidéo qui a signé un making-of de WipEout pour le dernier numéro d’IG magazine. Déjà présent dans l’épisode sur Sonic the Hedgehog, Régis nous fait le plaisir de revenir enrichir l’émission avec moultes anecdotes et coulisses du milieu vidéoludique.

Dans cette émission, nous partirons du passé en revenant sur ce que représentait WipEout à l’époque de sa naissance. Quels enjeux, quel contexte au milieu des années 90 ? Pourquoi WipEout est-il devenu une icône de la marque PlayStation ? Comment la série a-t-elle évolué ?

Ensuite, direction le temps présent pour parler de ce qu’on peut ressentir face au jeu en lui-même. Nous verrons, en référence à l’ouvrage Philosophie des Jeux Vidéo de Mathieu Triclot, pourquoi on peut parler de simulateur d’accident pour définir l’expérience de tension fusionnelle qu’est WipEout.

Enfin, nous pousserons l’analyse un peu plus loin en décryptant le futur que donne à voir la série. Nous poserons la question « pourquoi nous montrer ce futur-là ? » et tenterons de déterminer si cet avenir est une utopie ou une dystopie, en créant des ponts avec la science-fiction, avec le design ou plus simplement avec le sport.

L’émission s’achèvera sur nos traditionnelles rubriques « A quoi vous jouez ? », une lecture de commentaires et le générique de fin choisi par notre invité.

Bonne écoute et rendez-vous en mai pour le podcast n°18 😉

Crédit d’illustration : WipEout HD Fury (SCE Liverpool)   

Crédits audio : WipEout 3 (Sasha – Xpander) / WipEout HD (Mist – Smart Systems) / WipEout 3 (Sasha – Feisar) / WipEout 2048 (The Prodigy – Invaders Must Die, Liam H re-amped mix) / Baten Kaitos 2 – Le ali del Principio (Motoi Sakuraba)

6 réflexions au sujet de « Je Game Moi Non Plus #17 – WipEout : Le Futur Du Passé (avec Régis Monterrin) »

  1. Bonjour !

    Tout d’abord bravo pour faire un podcast sur un des meilleurs jeu vidéo du monde !

    Dommage qu’il n’y ait pas eu plus de passionnés autour de la table, qui ont vécu cette époque pour vous parler de pleins de petits détails…
    Mais en tout cas même moi j’ai appris plein de trucs alors que je suis fan de la licence; encore merci !

    En ce qui concerne Wipeout 2097 , Sachez que la version SEGA Saturn est jouable au volant ! Avec le volant officiel de la Saturn, le jeu prend encore une autre dimension !
    C’est d’ailleurs de cette manière là( Saturn + 2097 + volant officiel ), que je trouve que ce jeu n’a aucun équivalent encore aujourd’hui !
    Vous avez d’ailleurs oublié de parler de l’intelligence artificielle de Wipeout 2097 qui est incroyable ! On pouvait entendre le son avec des enceintes surround (système home cinéma de l’époque) et entendre le nom « missile » (signe qu’un concurrent allait vous démolir la tronche) pour le voir s’écraser dans le vaisseau qui était devant nous… Halucinant ; Encore aujourd’hui, beaucoup de jeux ne s’en prennent qu’à vous-même et pas aux autres concurrents… Ça laisse à méditer…

    Psygnosis avait une âme, comme Bizarre création, Eden ou Am2, Que l’on n’est pas prêt de retrouver…

    Enfin, pour posséder quasiment toutes les bande-son de tous les Wipeout, ça reste pour l’instant celle de Tim Wright, Cold Storage, qui reste la meilleure…

    Un grand merci à vous tous pour nous avoir fait revivre ces moments de bonheur et de nostalgie…

    PS : Je laisserai tout de même un blâme pour la musique de fin de podcast, qui aurait dû être une bande-son de Wipeout , Plutôt qu’un morceau anecdotique. En effet, il est vraiment dommage d’avoir un tel catalogue sonore de qualité et de ne pas en profiter jusqu’au bout…

    Bon courage les amis pour les futurs podcasts…

    • Un commentaire qui fait vraiment plaisir, merci 🙂

      Pour ce dont on n’a pas parlé : comme d’hab, on ne vise pas l’exhaustivité mais on adopte des angles via lesquels on a des choses à dire personnellement. Merci, donc, pour les précisions à propos du 2097 sur Saturn, pour ma part je n’ai pas joué à cette version.

      Concernant la musique de fin, oui ça détone mais c’est la tradition de cette case en fin d’émission 😉 C’est toujours une bulle en dehors du débat.

      Encore merci, et en espérant vous retrouver comme auditeur sur les prochains numéros. Quel que soit le sujet, on tente d’intéresser tous les curieux.

  2. Hello !

    Franchement super émission… Moi qui n’ai jamais touché à un WipEout et qui n’est d’ailleurs jamais été tentée de le faire, je me suis demandé si l’émission allait me brancher et j’ai trouvé cela passionnant. Je trouve que les émissions avec des intervenants extérieurs super calés sur leur sujet marchent très bien en général d’ailleurs (celui sur Sonic ainsi que celui sur l’Histoire était vraiment top).

    En plus, à ma plus grande joie, les deux dernières émissions ont dépassées l’heure et quart, youpi :p

    Pour terminer, petite anecdote : motivée par Mehdi, j’ai reçu en cadeau d’anniversaire… Nier :p Héhé !

  3. Ping : La Zone-Director’s Cut | Pensées futiles à partager

Répondre à Fred Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Connect with Facebook