Je Game Mais Pas Que #8 – Désobéir Aux Codes

ll a failli ne jamais sortir, cet épisode ! En proie à diverses malédictions, son enregistrement, d’abord compromis et reporté au lendemain (suite à des problèmes techniques dont on vous épargne les détails), a fini par se dérouler lors d’une infernale soirée caniculaire. Peut-être la chaleur a-t-elle autant frappé nos machines que nos cerveaux mais, en tout cas, la qualité sonore de cet épisode est en-dessous de nos espérances. On a tout de même décidé de le proposer en guise de pastille estivale, parce que le résultat reste tout à fait écoutable et qu’un petit podcast surprise en pleine période de disette, ce n’est jamais malvenu. Hé oui : gâter nos auditeurs, c’est un peu notre passion.

Dans ce numéro, chaque chroniqueur s’attarde sur un croisement entre jeu vidéo et cinéma. Mais pas que. Parce qu’il s’agit aussi, via ces rapprochements transversaux, de se pencher sur la thématique suivante : « désobéir aux codes ».
Comment, pourquoi ? Tout est expliqué en début d’émission. Bonne écoute et rendez-vous à la rentrée !

Principales œuvres citées :
– Antoine : le jeu Home (Benjamin Rivers) et le film Essential Killing (Jerzy Skolimowski).
– Julien : le jeu Comix Zone (SEGA) et le film Scott Pilgrim VS the World (Edgar Wright).
– Olivier : le jeu Life is Strange (Dontnod) et le film Memento (Christopher Nolan).
– Rubrique C’est pas du jeu ! : American Gods / 13 Reasons Why / Twin Peaks / Tokyo Vampire Hotel.

Retrouvez-nous sur Twitter :
– Fred : @fureddo_jigoku
– Antoine : @antoineherren
– Olivier : @JGMNP_Olivier


Générique de l’émission : Lukhash – Beginning of Anxiety. Jingles intermédiaires : Comix Zone – Episode 1, Page 1-1 / Essential Killing – Ending Theme. Générique de fin : Lightning Bolt – 2 Moro Moro Land. Illustration : Scott Pilgrim VS the World / Comix Zone © Tous droits réservés par leurs auteurs respectifs.

Je Game Moi Non Plus #52 – Les Rouages Du Temps

L’idée de cette émission, préparée par Gaëtan, Olivier et Fred, c’est d’étudier la conception du temps portée par les jeux vidéo, d’un point de vue technique – comment est géré le temps dans le programme informatique jeu vidéo, et ce que ça implique. Et l’objectif c’est de prendre du recul sur ces conceptions du temps, comprendre à quel point elles sont seulement des conceptions, des manières de voir. Que finalement, rien n’empêcherait d’utiliser d’autres manières de voir pour penser d’autres jeux vidéo.

Pour prendre du recul, comme on en a l’habitude à JGMNP, on va convoquer un peu de connaissances hors-jeu-vidéo. Cette fois, ce sera un peu de physique et un peu de philosophie. On voulait parler un peu de conception sociale du temps, mais on l’a pas eu (le temps). Donc ce sera pour un Time Extended prochain.

On commencera par décrire un mécanisme important dans la programmation des jeux vidéo : la boucle update, et ce qu’elle implique en terme de conception du temps. On verra comment on l’utilise pour simuler le temps et des mécaniques de jeu en rapport avec le temps. On finira par parler de question de la synchronisation dans les jeux en ligne, c’est à dire la manière qu’on a de faire coincider les temps de différents joueurs.

Retrouvez-nous sur Twitter :
– Olivier : @JGMNP_Olivier
– Gaetan : @gaetanblaise
– Fred : @fureddo_jigoku


Générique de l’émission : Lukhash – Beginning of Anxiety.
Jingles intermédiaires : Braid – Long Past Gone / Zelda a link to the past – Dark world (The Consouls) / Chrono Cross ‘The Dream That Time Dreams (Manami Morita) / Zelda – Song of Storms (Oliver García Wilhelm) /  Nier Automata – The Weight of the World (Japanese Version) ニーア オートマタ「壊レタ世界ノ歌」歌詞付き
Illustration : Prince of Persia / Ubi Soft © Tous Droits Réservés.

Je Game Moi Non Plus #51 – Traumatisme Et Jeux Vidéo

Trigger Warning/Disclaimer : Ce numéro évoquera des thématiques susceptibles de choquer certain.e.s et relatives à la notion de traumatisme au sens étendu (viol, suicide, deuil,…).


Nouveau numéro, nouveau sujet, jusqu’ici rien de neuf mais une thématique assez troublante ce mois-ci. On vous avait déjà peut-être perturbé avec notre double numéro sur le sadomasochisme il y a quelques années, on remet le couvert avec la question du traumatisme. Quel est la particularité de ce sujet dans la sphère vidéoludique ?

Hé bien c’est ce que nous avons tenté de discuter en se concentrant sur la définition même de la notion de traumatisme, ses usages/spécificités dans les jeux vidéo et enfin un dernier temps d’échange sur des cas concrets du jeu vidéo. Donc suivez Olivier, Antoine et Mehdi pour explorer ces méandres aussi perturbants que fascinants.

Retrouvez-nous sur Twitter :
– Olivier : @JGMNP_Olivier
– Antoine : @antoineherren
– Mehdi : @D_Mehdi


Générique de l’émission : Lukhash – Beginning of Anxiety.
Jingles intermédiaires : Heavy Rain – Ethan Mars’ Main Theme / Suikoden II – Tension / Darkest Dungeon – Main Theme / NieR Automata – City Ruins (Rays of Light) / Katamari Damacy – Gin & Tonic & Red Red Roses
Illustration : Papo & Yo / Minority Media © Tous Droits Réservés.

Je Game Mais Pas Que #7 – L’Introspection

L’introspection. Le fait de regarder à l’intérieur de soi. Par le biais de procédés divers, toutes les formes narratives ont tenté de nous faire ressentir la plongée dans l’esprit d’un personnage – ou parfois en nous-même. Pour autant, qu’en est-il lorsque l’interactivité s’en mêle ? Comment créer l’illusion d’incarner quelqu’un d’autre ? Peut-on garder une réelle cohérence lorsque le joueur, par le supplément d’âme qu’il injecte, devient en quelque sorte co-scénariste d’une œuvre ?

Voici la principale thématique abordée dans ce septième épisode de Je Game Mais Pas Que, le spin-off de JGMNP consacré aux croisements entre le jeu vidéo et le reste du grand bain culturel. Un sujet abordé selon trois angles distincts (jeu vidéo X littérature, jeu vidéo X bande dessinée, jeu vidéo X cinéma) et proposé par notre ami Xavier, animateur du podcast Comme en passant qui, comme nous, adopte une démarche pluriculturelle, accessible et détendue. Bonne écoute et à bientôt !

Principales oeuvres citées :
– Xavier : le jeu SOMA (Frictional Games) et le roman À la recherche du temps perdu (Marcel Proust).
– Fred : le jeu Heavy Rain (Quantic Dream) et le manga Fraction (Shintaro Kago).
– Antoine : le jeu Rymdresa (Morgondag) et le film Sonatine (Takeshi Kitano).

Retrouvez-nous sur Twitter :

– Fred : @fureddo_jigoku
– Antoine : @antoineherren
– Xavier : @Commeenpassant


Générique de l’émission : Lukhash – Beginning of Anxiety.
Jingles intermédiaires : Mikko Tarmia – Main theme (SOMA) / Jun Miyake – Lilies in the Valley (Pina).
Illustration : Heavy Rain / Fraction © Tous droits réservés par leurs auteurs respectifs.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Je Game Moi Non Plus #50 – Game Not Over : Les Jeux Vidéo Inachevés

ban50

Qu’est-ce qu’un jeu vidéo inachevé et quels intérêts peut-on y trouver ? Voilà le fil rouge du cinquantième épisode de Je Game Moi Non Plus.

L’année 2016 a vu naître un véritable cas d’école, celui de Final Fantasy XV, que de nombreuses personnes considèrent comme une oeuvre inachevée. Pour autant, différencier ce qui est terminé de ce qui ne l’est pas reste une tâche complexe et dépendante des sensibilités personnelles. Quelle est la définition de l’achèvement ? Quid des antécédents dans d’autres formes de création, comme la sculpture ou la littérature ? Dans cette émission, Olivier (présentation), Fred (direction), Antoine et Julien (appui) se questionneront en suivant une progression allant des oeuvres inachevées les moins assumées par leurs créateurs à celles qui le sont le plus. Il s’agira d’abord de se pencher sur l’inachevé « privé », c’est-à-dire ce qui n’est pas supposé être diffusé (les jeux annulés, par exemple). Ensuite, des cas plus ambigus seront traités : les oeuvres diffusées et commercialisées dans un état que l’on peut considérer comme inachevé. Enfin, une partie plus analytique se concentrera sur « l’esthétique de l’inachevé », c’est-à-dire lorsque l’inachèvement devient une démarche créatrice volontaire.

Alors, les jeux vidéo inachevés sont-ils comparables à des verres à moitié pleins ou à moitié vides ? Bonne écoute et n’hésitez pas à confronter vos avis aux nôtres dans les commentaires.

Retrouvez-nous sur Twitter :
– Olivier : @JGMNP_Olivier
– Fred : @fureddo_jigoku
– Antoine : @antoineherren
– Julien : @JGMNP


Générique de l’émission : Lukhash – Beginning of Anxiety.
Jingles intermédiaires : Sonic X-Treme – Space Queens / FFXV – Stand by me / Virginia – Sojourner’s Truth / The Last Guardian – Epilogue.
Illustration : Final Fantasy XV / Square Enix © Tous Droits Réservés.