A propos

Comment tout savoir sur Je Game Moi Non Plus ? Simple, suivez le guide et dirigez vous vers le (les points) de cette foire aux questions qui vont intéresseront le plus !

Je Game Moi Non Plus kézako ?

C’est avant tout une émission podcast qui aura pour but de parler de jeu vidéo. De culture vidéoludique (ou gaming culture) mais aussi de jeu vidéo ET de culture. C’est un peu la nuance du chef ! 😉

C’est bien beau tout ça mais ça se passe comment pour l’auditeur ?

Je Game Moi Non Plus se veut une émission mensuelle sur la question du jeu vidéo au sens large du terme. Culture du jeu vidéo mais aussi culture ET jeu vidéo. L’émission prendra la forme d’un numéro mensuel thématique axé autour d’un grand débat (lorsque le sujet s’y prête) auquel s’ajoutera entre chaque numéro un hors-série « Time Extended« .

Time extended permettra de prolonger la thématique de l’émission passée et laissera également la place à des événements et intervenants, sans lien avec le thème du mois, qui font l’actualité ou jugés pertinents dans cette édition (expositions, salons, acteurs de l’industrie vidéoludique…). Le ton se voudra, du moins dans la présentation des sujets, plus proche d’une discussion moins élaborée que celle de l’émission thématique du moins mais pas pour autant négligé…au contraire. Time extended ce sera en quelque sorte le deuxième effet Kiss cool de Je Game Moi Non Plus !

Et puis Je Game Moi Non Plus, quelle idée ! Ça vous est venu comment ce titre ?

 En réalité il y a quelques années j’avais (Mehdi D.) comme projet avec un ami l’envie de mettre en place un blog traitant des jeux vidéo autrement. La vie a fait que le projet n’a pas abouti mais la proposition de titre est restée (Julien si tu m’écoutes :D).

On doit ce titre à un auteur japonais qui s’est rendu célèbre au Japon grâce à ses critiques de jeux vidéo qui ont été publiées sous le titre de… »Je game moi non plus« . Vous pourrez en apprendre sur cet auteur, Yû Nagashima, sur le site des éditions Picquier qui éditent ses ouvrages en France via ce lien.

L’avenir pour le podcast et le site ?

Ma boule de cristal et mon petit doigt me disent que dans un premier temps sera mis en place les bases de l’émission (rubriques, rythme etc…) puis l’équipe s’adaptera en fonction de tout ça mais aussi de vos suggestions si elles sont pertinentes. N’hésitez donc pas, comme disent les « djeuns » à « lâcher des com’s « 

Mais au fait, JeGameMoiNonPlus c’est qui ?

 Pour plus d’infos allez faire un tour sur l’onglet Equipe

Nos inspirations ?

Elles sont diverses et variées. En s’en tenant au strict traitement du jeu vidéo pour les plus récentes on pourra citer par exemple les éditions Pixnlove ou le magazine IG mag. A ces derniers s’ajoutent d’autres formes/formats de communications. Du côté plus « international » le traitement de l’équipe « 8-4 » nous séduit beaucoup. Une vision d’occidentaux s’installant au Japon pour fonder une boite de localisation de jeux vidéo, ça en dit déjà long !

Des journaux et magazines tels que Les Inrocks et les pages d’Erwan Higuinen, Libération et l’un des pionniers (dans un quotidien) Olivier Séguret et pour revenir à la presse spécialisée Canard PC et sa nouvelle offensive avec leur récent supplément console. En citant Libé impossible de ne pas parler de « Silence on joue » d’Erwan Cario qui a été une inspiration importante au niveau du format podcast ou plus récemment, presque signe d’une « nouvelle vague », en simultané de nos débuts d’enregistrements et de débats sur JGMNP est arrivé Barre de vie sur le net eux aussi membres de Canard PC.

Avant cela bien entendu lorsque le temps n’était pas aux grandes coupes budgétaires la presse spécialisée a été un exemple. Les jeunes années Consoles +, Player One ou moins connu Banzai avec son format « Journal » atypique (géré par Jean-Phillipe Alba travaillant maintenant sur le site Digital Games). D’autres magazines ont ensuite succédé à cette génération comme Console Max (dont certains se souviendront des suppléments dédiés à l’import ou à certains jeux et aussi soignés que des guide books parfois !) avec des auteurs « déjantés » et spécialisés comme Doug aka Adoru qui officient maintenant en partie en freelance .

Puis vint l’incontournable GamePlay RPG. Malgré les grandes frasques de l’éditeur ou de Jay, figure de proue du magazine, partisans ou critiques se retrouvaient tout de même à achter ou feuilleter le magazine.

Enfin pour finir cette remontée chronologique un autre temps a été celui des initiatives qui n’ont malheureusement pas duré le temps qu’elles méritaient. On peut en citer deux. La première Gaming composée de la quasi-totalité du crew Joypad à l’époque qu’on retrouve aujourd’hui en partie sous une autre forme avec le site Gameblog.

Puis Gamefan, chapeauté par Asenka (bien connu du milieu du pro-gaming et tout particulièrement des jeux de baston), mais aussi épaulés par des spécialistes de l’import japonais. Fabien Vautrin de -feu- The Sugoi, et plus proche de nous Florent Gorges, auteur chez Pixnlove et maintenant gérant d’Omaké Books. On notera aussi la présence d’autres chroniqueurs/journalistes comme Frionel qu’on retrouve dans la nébuleuse du net mais aussi dans l’industrie du jeu vidéo (Ignition pour sa part).

En sortant du jeu vidéo on peut citer pour le format podcast pas mal d’émission de France Inter ou France culture. Du point de vue « traitement de fond » d’un sujet « 2000 ans d’Histoire » (récemment repris par la Marche de l’Histoire) ou plus récemment « Les épaules de Darwin » qui reste un bijou de narration et de montage technique !

Enfin pour la dimension plus polémique, est revendiqué par certains membres de l’équipe un petit côté « Masque et la plume« . Savoir, mauvaise foi productive ou surjouée (ce qu’on nomme chez les gamers « fanboy ») sont aussi des « valeurs » pour l’équipe de Je Game Moi Non Plus !

JeGameMoiNonPlus : la génèse (version longue uncut mise à la fin de la FAQ pour les braves)

L’actualité jeu vidéo c’est sympa mais pas beaucoup d’alternatives aux classiques charts et sites « généralistes » ou spécialisés.

Pareil pour les blogs qui alternent entre un côté « hyper-spécialisé » et très (trop?) pointu pouvant perdre parfois certains internautes en route (bien que ce soit parfois aussi un parti pris annoncé).

Enfin la presse spécialisée sur le sujet fond comme peau de chagrin.

Le podcast audio (et on y tient pour l’instant !) s’est donc assez rapidement imposé comme le meilleur moyen de proposer quelque chose de dynamique sur le jeu vidéo et essayer d’aller plus loin à la fois dans le choix de nos sujets mais aussi sur la dimension profondément culturelle à laquelle renvoie le jeu vidéo. Il fallait donc d’emblée s’éloigner de la référence exclusive à la « gaming culture » pour éviter devenir un site/podcast de plus sur la question. D’autres le font déjà et avec beaucoup plus de talent que ce soit sur le net ou sur papier. (lire la partie précédente sur nos inspirations)

 Pour revenir à JeGameMoiNonPlus notre but est de montrer, si besoin était, que des émissions, articles, ouvrages qui synthétisent le monde du jeu vidéo sont plus que jamais nécessaires. Si notre émission vous plait, vous amuse et surtout – but ultime-  vous fait réfléchir au-delà des murs de vos parties de jeu vidéo, nous serons aussi heureux qu’après un multi de Bomberman ou, plus contemporain, un co-op de Portal 2 !

7 réflexions au sujet de « A propos »

  1. Ping : Association Hébé » le blog audio de Mehdi Zourgani: je game moi non plus

    • Merci 🙂

      C’est en effet pour cela qu’on a besoin du soutien de nos auditeurs, il ne faut pas hésiter à partager l’émission et à en parler autour de vous !

  2. Bonjours, je suis poditeur de nowatch ( et freepod) depuis 2 ans. suite a plusieurs déception j’avais arrêter les podcast jeuxvideo ( sauf AlloQuoi! de ZQSD et les podcast de gameblog). suite a la fin de nowatch, je me suis dit que j’allais jeter un coup d’oreille aux podcast que je n’avais pas encore écouté.

    Quel bonne surprise. JGMNP est vraiment l’émission que j’ai toujours voulu écouter.(je vous découvre avec l’épisode 19) et je suis très heureux d’avoir un stock de 18 autre épisode pour cet été.

    Bonne continuation

  3. Bonjour,

    Nous avons déjà cet été tentés de vous contacter. Nous aimerions diffuser vos podcasts sur notre antenne. J’aimerais obtenir le courriel d’un responsable de l’émission, n’étant particulièrement fan des formulaire de contacts.

    Ludiquement,

    François-Xavier Guillois,
    co-fondateur Secteur 51

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Connect with Facebook